Lunch Seminars

Organisation

Isabelle Keller-Privat
Catherine Delyfer


Présentation

Les « Lunch Seminars de l’axe 2 » sont un séminaire d’axe à la fois épistémologique et transversal qui fait alterner intervenants extérieurs nationaux et internationaux et membres du CAS, titulaires et doctorants, afin d’examiner les enjeux critiques de la thématique « Déclarer les hospitalités » pour la période du quinquennal 2021-2026.

On s’intéresse dans le cadre de ce séminaire aux formes, pratiques et espaces de l’hospitalité grâce à laquelle le sujet (linguistique, narratif, artistique, culturel, idéologique) construit des lieux d’accueil, de partage et d’échange intellectuels, conceptuels et matériels, mais aussi éthiques, esthétiques et politiques.

« Déclarer les hospitalités » c’est interroger les enjeux et les modes de formation et d’existence d’une communauté toujours labile et fragile afin d’en explorer les limites. C’est également analyser ses recompositions, ses crises, voire ses retournements et ses paradoxes.

Plusieurs pistes de recherche peuvent ainsi être explorées :

1. Espaces et lieux de l’(in)hospitalité
  • Murs, frontières, zones liminales et traités régissant les modalités de l’(in)hospitalité dans différentes aires du monde anglophone
  • Lieux d’accueil de l’Autre (hôpital, église, refuge et autres lieux communs sanctuarisés)

2. Praxis de l’(in)hospitalité
  • Rituels de l’hospitalité et arts du recevoir (pratiques culinaires, festins et libations ; rituels du deuil)
  • Réseaux de l’hospitalité (Grand Tour, confréries d’artistes et d’écrivains, rôle des revues et circulation des savoirs)
  • Genres de l’hospitalité (traduction, littérature de voyage, pratiques intertextuelles/ intermédiales, rapports entre arts mineurs/majeurs, pratiques artistiques/littéraires qui sollicitent la participation du visiteur/spectacteur/passant et constituent ainsi un imaginaire de con-vivialité, de co-habitation et de création partagée)
  • Economies de l’hospitalité (l’hospitalité marchande au fil des siècles : auberges, maisons de passe, hôtels, chambres d’hôte)
  • Dévoiements de l’hospitalité (rapport au corps et à l’intime dans la photographie, la peinture et au cinéma)


3. Esthétique et poét(h)ique de l’(in)hospitalité

  • Arts et littératures cosmopolites
  • Accueil du non humain à l’heure de l’Anthropocène et « éthique de la considération » (Pelluchon)
  • Accueil de la parole intime et du témoignage dans le théâtre politique
  • Formes d’(in)hospitalités de la langue (hétéroglossie, ventriloquie, traduction, déformations, appropriations)
  • Relations entre la praxis et l’éthique


Bibliographie succincte
Derrida, Jacques. Of Hospitality. Anne Dufourmantelle Invites Jacques Derrida to respond. Stanford : Stanford University Press, 2000.
Eells, Emily, Christine Berthin, and Jean-Michel Déprats, eds. L’Étranger dans la langue. Paris : Presses Universitaires de Paris Ouest, 2013.
Gori, Roland. « L’Intraduisible : ombilic de l’œuvre de parole ». Entretien réalisé par Rajaa Stitou. Cliniques Méditerranéennes 90 (2014) : 9-25.
Macé, Marielle. Sidérer, considérer. Migrants en France, 2017. Paris : Verdier, 2017.
———— Styles. Critique de nos formes de vie. Paris : Gallimard, 2016.
Manzanas Calvo, Ana, and Jesús Benito Sánchez. Hospitality in American Literature and Culture. Spaces, Bodies, Borders. New York : Routledge, 2017.
Mbembe, Achille. Politiques de l’inimitié. Paris : La Découverte, 2016.
Montandon, Alain, ed. Le Livre de l’hospitalité: accueil de l’étranger dans l’histoire et les cultures. Paris : Bayard, 2004.
Scherer, René. Hospitalités. Paris : Anthropos, 2004.
———— Zeus hospitalier. Paris : La Table Ronde, 2005.
Tomiche, Anne. « L’Intraduisible dont je suis fait » : Artaud et les avant-gardes occidentales. Paris : Editions Le Manuscrit, 2012.
Vernant, Jean-Pierre. « Hestia-Hermès. Sur l’expression religieuse de l’espace et du mouvement chez les Grecs ». L’Homme 3.3 (1963) : 12-50.


Programmes

Programme 2021-22
Programme 2020-21
Programme 2019-20
Programme 2018-19
Programme 2017-18