Évènements à venir

  • 09 févr. 2023
    Séminaire "Empire and After" - "Algerian Independence and the End of Empires: the British Left and African Liberation", Mélanie Torrent
    Entre 1954 et 1962, la guerre d’indépendance algérienne suscite au sein de la gauche britannique un intérêt notable, qui s’inscrit dans la lignée de plusieurs réseaux anticolonialistes mais qui génère à son tour de nouveaux canaux de circulation, d’action, de traduction et de médiation pour la libération des peuples et des individus, de Londres à Accra, deTunis au Caire. Certes, les mobilisations au Royaume-Uni ne sont pas le seul fait de la gauche – notamment sur l’opposition à la torture ou sur l’aide aux réfugiés – et le travaillisme est lui-même divisé sur le discours à tenir et les actions à mener, sur les liens entre socialisme et internationalisme et sur la place de Londres dans une diplomatie en pleine transformation. Mais la réflexion, les amitiés et les alliances forgées au cours de la guerre montrent l’importance de penser le parti travailliste, avant son retour au pouvoir en 1964, au prisme des réussites, espoirs et illusions transnationales qui le parcourent.