Empire and After: The Empire Strikes Back?

Organisation

Myriam Yakoubi
Simon Deschamps


Présentation

Ce séminaire se propose de revisiter le fait colonial britannique tout en questionnant son influence et son empreinte sur les sociétés anciennement coloniales autant que sur la société britannique contemporaine dans une perspective politique, économique et sociale. L’Empire britannique y occupera une place centrale mais pas exclusive puisque les empires coloniaux constituent des ensembles composites et hétérogènes dont la spécificité ne peut être appréhendée que par la comparaison. L’Empire sera donc étudié au sens large pour inclure l’Empire formel et l’Empire informel, les territoires sous administration directe autant que les territoires sous administration indirecte, en passant par les simples réseaux d’influence à l’œuvre du XVIIIe siècle jusqu’à la décolonisation et au-delà, dans le contexte du Commonwealth.

Le constat de départ est que l’Empire est de plus en plus présent sur la scène historiographique autant que médiatique, souvent conçu comme le point de départ d’un processus de mondialisation qui n’a de cesse de redéfinir les rapports de force internationaux. En Grande-Bretagne, certains événements récents et notamment le Brexit, ont grandement contribué à faire ressurgir le spectre du passé colonial britannique sur le devant de la scène. Le projet conservateur d’un Empire 2.0 veut ainsi ressusciter la préférence impériale avec les pays du Commonwealth, pour compenser la perte du marché européen.  La campagne 'Rhodes must fall', d'abord apparue en Afrique du Sud avant d'être reprise par des étudiants de l'Université d'Oxford, ou la démission de la Ministre de l’Intérieur, Amber Rudd, à la suite du ‘scandale Windrush’ sont autant de crises liées au retour d’un Empire sur lequel le soleil ne semble jamais vraiment s’être couché.

Dans ce contexte de tension grandissante entre ‘universalisation’ et ‘particularisation’, la tendance historiographique est au retour de l’histoire diplomatique, des circulations impériales, des transferts culturels et de l’Empire informel. Un certain nombre d’ouvrages à succès consacrés à l’Empire ont remis le passé colonial britannique sur le devant de la scène. On pense notamment à l’ouvrage de Niall Ferguson, Empire : The Rise and Demise of the British World Order and the Lessons for Global Power (2003), dont l’approche controversée présente le fait colonial sous un jour étonnement favorable. Qu'est-ce que cet intérêt pour et cette perception assez positive de l'empire nous dit sur la société britannique? Et cela alors même que l'historiographie récente met plutôt en avant la violence coloniale et pendant la décolonisation, sous la plume de C. Elkins dans Imperial Reckoning: The Untold Story of Britain's Gulag in Kenya (2005), en passant par B. Fitzgibbon dans Imperial Endgame: Britain's Dirty Wars and the End of Empire (2011). La question des transferts entre métropole et périphérie coloniale est au cœur des ouvrages de Andrew S. Thompson The Empire Strikes Back?: The Impact of Imperialism on Britain from the Mid-Nineteenth Century (2005) ou encore K. Tidrick dans Empire and the English Character : The Illusion of Authority (2009). L’Empire est autant un objet de fascination et de nostalgie que d’embarras et de repentir.

Toutefois, l'ambition de ce séminaire sera précisément de dépasser les approches binaires pour aborder l'Empire dans toute sa complexité. Il s'agira ainsi de renouer avec une ancienne tradition du laboratoire CAS qui, très tôt, a abordé la notion de monde anglophone dans toute sa diversité.


Thématiques à l’étude
 

  • Empire et mondialisation, circulations impériales
  • Pouvoir colonial informel et élites autochtones
  • Discours des administrateurs coloniaux, représentations raciales et culturelles
  • Histoire nationale et impériale et transcoloniale
  • Héritage et bilan de la domination coloniale
  • Dominations, contestations et résistances


Bibliographie

Anderson, Benedict. Imagined Communities: Reflections on the Origin And Spread of Nationalism. Revised. Verso Books, 2006.

Bayly, Christopher Alan. Imperial Meridian: The British Empire and the World, Londres: Longman, 1989

Cannadine, David. Ornamentalism: How the British Saw Their Empire. Oxford: Oxford University Press, 2001.

Colley, Linda. Britons : Forging the Nation 1707-1837, Yale University Press, 1992.

Darwin, John. Unfinished Empire: The Global Expansion of Britain. London:  Bloomsbury Circle, 2013.

Guha, Ranajit. Dominance without Hegemony. Harvard: Harvard University Press, 1998.

Hyam, Ronald. Understanding the British Empire. Cambridge: Cambridge University Press, 2010.

Magee, Gary B., et Andrew S. Thompson. Empire and Globalisation: Networks of People, Goods and Capital in the British World, c.1850–1914. Cambridge: Cambridge University Press, 2010.

Said, Edward W. Culture and Imperialism. Reprint. New York: Vintage Books, 1994.

Singaravélou, Pierre. Les Empires coloniaux, XIXe-XXe siècle. Paris: Points, 2013.

Sutcliffe, Robert B. et Owen Roger, ed. Studies in the Theory of Imperialism. London: Longman, 1972.

Thompson, Andrew S. The Empire Strikes Back?: The Impact of Imperialism on Britain from the Mid-Nineteenth Century. New York: Routledge, 2005.


English version